CR des entretiens de la Vasgovie 2013

 
 
    Bois mort  
Résumés des échanges d'expérience franco-allemand qui ont eu lieu en octobre 2013 à la Maison de la Biosphère de Fischbach bei Dahn sur le thème "Combien de bois mort pour la vie ?"
 
Aujourd'hui, tout le monde s'accorde à dire qu'il faut bien davantage de bois mort, debout et couché, si nous voulons gérer nos forêts de manière durable.
Mais combien en faut-il  ? Normalement, les arbres sont récoltés bien avant de mourir de vieillesse. En outre,
la demande de bois énergie a fortement augmenté. Il faut donc de bonnes raisons pour laisser pourrir sur place un bois qui vaut son prix.  
 
Le programme détaillé
 
Voir les résumés :
 
- Présentation  par Cédric FICHT - Ingénieur ONF
  "Arbres morts et arbres à cavités dans les forêts publiques des Vosges du Nord"
 
 - Présentation par Annik Schnitzler
   Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements continentaux (LIEC). UMR 7360 CNRS
   Université de Lorraine
   "Le bois mort dans l‘écosystème forestier : une nécessité fonctionnelle"
 
- Présentation par Daniel Vallauri (WWF) et Eugénie Cateau (Ecole d'ingénieurs de Purpan)
  "Réseau d'îlots de vieux bois.
    Eléments de méthode et test dans les forêts publiques de la réserve de biosphère du Mont Ventoux"
 
- Présentation par Bastien PASCAL (service environnement de la Communauté d'agglomération du Grand Dole)
  "La prise en compte des arbres d'intérêt biologique dans les Vosges du Nord et dans la plaine jurassienne"