Energie  Architecture  Eau  Déchets  Espaces extérieurs  Loisirs Bravo
 
             Ravaler | Restaurer | Transformer | Cohabiter | Construire

 
 

 utiliser les bons produits !
Seuls les enduits et les peintures minérales conviennent aux maisons anciennes car ils laissent "respirer" les murs.

Réserver les peintures acryliques et enduits monocouches plastiques aux constructions récentes en brique ou en parpaing.

bien choisir les teintes de sa maison !

Pour cela il faut

- sortir de sa maison, la regarder depuis la rue au milieu des autre constructions et de l'environnement proche, les couleurs du nuancier elles aussi seront plus "justes" à la lumière du jour.

- évaluer le volume de la maison, est-elle grande? Quelle surface prennent le soubassement, la toiture, les volets dans l'ensemble ?

- ne pas tout peindre, la pierre taillée pourra rester naturelle,

- bien utiliser le nuancier
Attention aux couleurs trop vives, les nuanciers sont trompeurs !

Attention aux couleurs trop saturées !

Attention aux couleurs froides pour les grands volumes, c'est un peu triste !

- choisir une harmonie de couleurs pour les murs, le soubassement, les volets et autres élément (ferronnerie).

Pour vous aider dans votre choix, demandez conseil !

Il y a peut être un nuancier de référence dans votre commune, renseignez-vous.
Vous pouvez aussi appeler le CAUE ou le PNRVN.

Il existe des aides pour l'entretien des bâtiments anciens dans le département du Bas-Rhin
Si votre commune à choisi de participer au système d'aide mis en place par le Conseil Général et si votre maison a été retenue dans la liste des constructions "subventionnables" (en priorité les constructions d'avant 1900) vous pouvez avoir une aide
- pour le crépissage
- pour la peinture extérieure
- pour la couverture
- pour le remplacement d'une porte ou d'une fenêtre
- pour le remplacement d'un élément en pierre.

Renseignez-vous dans votre mairie et sur le site du Conseil Général du Bas-Rhin.









 
© SYCOPARC


  © SYCOPARC



 
Couleurs trop saturés ! © SYCOPARC



 
Harmonie de couleurs, quelques exemples!
 © SYCOPARC


 
Harmonie de couleurs, quelques exemples!
 © SYCOPARC
   
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir 
© SYCOPARC




Il existe une certaine variété d'architectures traditionnelles sur le territoire du Parc, toutes ont de la valeur et participent à la qualité du paysage bâti

Pour bien restaurer une maison qui a traversé parfois bien plus d'un siècle,

il faut se donner du temps, on sera souvent déçu par des choix faits trop rapidement
il faut bien la connaître, de l'intérieur, mais aussi l'observer longtemps dans son environnement, par tous les temps
un bon projet viendra de la maison elle-même, il faut se garder de plaquer des solutions toutes faites, vues ailleurs ou issues de catalogue
pour refaire un élément, une porte, une fenêtre, un volet, mieux vaut reprendre modèle sur la maison elle-même, éviter le "rustique"
pour les matériaux aussi, reprendre les matériaux d'origine, ils sont adaptés à la construction ancienne (caractères techniques et esthétiques) et s'harmonisent avec l'existant, matériaux souvent locaux ils rattachent la maison à sa terre
si vous devez remplacer une partie d'ouvrage ou un élément à neuf, préférer des éléments simples d'aspect pas trop industrialisé

Dès janvier 2002, le PNRVN tiendra à votre disposition dans votre mairie des "fiches conseil" pour connaître le patrimoine et bien restaurer les maisons traditionnelles.

Si votre maison a été retenue dans la liste des maisons remarquables, vous pouvez avoir une aide pour tous les travaux d'entretien (enduit, peinture, couverture, menuiserie), mais aussi pour les travaux plus importants sur le pan de bois, la maçonnerie de pierre ou les éléments de clôture (murets, portails, etc.)

Renseignez-vous dans votre mairie et sur le site du Conseil Général du Bas-Rhin

 


La maison traditionnelle participe à l'identité du village et du paysage, elle témoigne de techniques et savoir-faire architecturaux très aboutis , s'est construite dans des matériaux nobles et durables.

Dans votre projet de transformation, pensez à conserver ces qualités.

Quelques questions à se poser avant de commencer :


 
 
- La réorganisation de ma maison est elle possible sans modifier l'aspect extérieur ?

- Je veux utiliser le volume sous le toit ? … je peux l'éclairer en créant de fenêtres sur le pignon ou installer les fenêtres de toit sur l'arrière où on les verra peut être moins.
 
- J'ai besoin de plus de place ? …je peux peut-être réutiliser la grange, mais sans en banaliser l'aspect, en profitant des grands volumes et grandes ouvertures.
 
- Je veux étendre ma maison, comment le faire en harmonie avec la maison existante ?

… en prolongeant à l'identique,
 
… en construisant une extension d'une qualité architecturale équivalente ?
 
- Cette extension sera-t-elle aussi durable que ma vieille maison, lui donnera-t-elle de la valeur ?



Comment transformer en valorisant son patrimoine ?
le SYCOPARC a quelques idées pour votre projet !
N'hésitez pas à demander conseil.
   
 
Colonie de chauves-souris. 
© SYCOPARC


Traditionnellement, de nombreuses espèces d'animaux trouvaient refuge dans les maisons et vivaient ainsi à proximité de l'homme.
Certaines de ces espèces comme les chauve-souris, sont aujourd'hui en déclin, notamment parce qu'elle ne trouvent plus assez d'abris calmes pour la reproduction.

Pour participez à la protection de ces mammifères, quelques gestes simples suffisent

si une colonie est installée chez vous :
- ne la dérangez pas durant sa période de reproduction de mi avril à fin septembre
- ne l'éclairez pas directement

quand vous faites des travaux :
- pensez à laisser de petits passages ouverts vers la partie de comble non aménagée ou surcomble,
- n'utilisez que des produits de traitement des bois de type triazoles (fongicides) et pyrétroïdes (insecticide), les autres sont mortels pour les chauve-souris

dans tous les cas vous pouvez demander conseil au SYCOPARC

   
 


Dans le parc, ma future maison respectera l'environnement.

pour cela
- je m'assure que ma maison participe harmonieusement au paysage;

- Je réduis au minimum le terrassement : je ne construis pas sur une butte de terre remblayée, je ne creuse pas une forte rampe de garage, cela perturbe moins le paysage et c'est plus économique;

- dans mon village j'apporte ma pierre à un ensemble bâti cohérent qui ne ressemble pas à un catalogue architectural du monde, plutôt qu'un chalet suisse, une maison normande ou une case antillaise, je construis une maison qui s'inspire de l'architecture locale tout en la renouvelant;

- je privilégie des matériaux durables dans le temps, facilement réparables et qui ont un impact réduit sur l'environnement ;

- ma maison minimise les consommations d'eau et d'énergie et je donne la préférence aux énergies renouvelables.

Construire en bois ?

C'est une solution intéressante pour construire aujourd'hui dans le Parc, mais à quelques conditions

- Éviter de recourir à la construction de chalets en bois, modèles finis dont l'architecture ne s'adapte pas dans les village des Vosges du Nord.

- Préférer l'utilisation de bois locaux, ce que ne font pas en général les constructeurs de maisons en bois préfabriquées.

- Minimiser l'emploi de traitements du bois nocifs pour l'environnement et la santé, préférer donc les bois que l'on peut laisser vieillir sans traitement et réserver l'emploi du bois apparent dans les secteurs et suivant les orientations solaires favorables.


















 


BIBLIOGRAPHIE
Séquences bois, Catalogue d'exposition, CNDB, éd. du Layeur, Paris, 1997.
La maison de bois, A. Stein, Édisud, Aix-en-Provence, 1993.
Des histoires de bois, B.Marrey, catalogue d'exposition, le Pavillon de l'Arsenal / éd.Picard, Paris, 1994.
Construire en bois, D. Gauzin-Muller, éd. du Moniteur, Paris, 1999 .
     
 

 



Les démarches à suivre

Il faut demander un permis de construire

- pour toute construction même si elle n'a pas de fondations ou est démontable,
- pour tout changement d'affectation (d'une remise en partie habitable par exemple)
- pour toute modification de l'aspect extérieur ou de volume d'une construction existante (le percement d'une fenêtre par exemple, pour l'installation de "velux" une déclaration de travaux suffit)
- pour toute création de niveau dans une construction existante

Les travaux extérieurs à la maison doivent faire l'objet d'une Déclaration de travaux avant le démarrage de ces travaux dans votre mairie qui répondra dans le mois suivant,

- ravalement de façades
- pose d'une antenne parabolique
- pose d'une clôture

 


Télécharger les fiches "Restaurer et entretenir" votre maison :



Mise en ligne prévue au printemps 2002.


Chaque fiche présente pour les différentes parties d'ouvrage :
• les mises en oeuvre traditionnelles
• les principales pathologies et dégradations rencontrées
• des conseils de restauration et de remplacement
• des conseils de finition et d'entretien