Energie  Architecture  Eau  Déchets  Espaces extérieurs  Loisirs Bravo
   
La verger plein vent (situé à l'extérieur du village), les vergers de proximité mais aussi les jardins, participent à l'identité du paysage et à l'image du village.Vergers et jardins abritent quantité d'animaux et de végétaux qui font la richesse de ces milieux.

 
 

Dans votre jardin
Choisissez les espèces locales, et les arbres fruitiers haute tige, plutôt que les essences exotiques et les résineuxils sont naturellement adaptés aux sols et au climat, ils abritent une faune riche indispensable à l'équilibre écologique

Pour les clôtures végétales, préférez des haies vives à la désormais classique haie de thuyas
- vivante, elle varie au fil des saisons
- résistante, elle est adaptée à son milieu
- écologique, elle abrite une grande variété d'espèces

Quelques végétaux pouvant entrer dans la composition d'une haie vive mélangée :
amélanchier, cassis, cornouiller sanguin, érable champêtre, groseillier, noisetier, viorne obier, prunier sauvage, ciste, robinier, charme commun, sureau doré, baguenaudier, forsythia, houx, saule pourpre néflier …

Le choix définitif est à faire en fonction du sol , de l'espace dont on dispose et de l'effet que l'on cherche à obtenir.

Pour vous protéger du vent, plantez une haie "brise vent"
La haie taillée et dense, haute de 2 mètres, n'est pas le seul moyen de se protéger du vent au contraire, le vent forme souvent des tourbillons au pied de l'obstacle. La haie "brise vent" constituée d'un mélange d'arbustes moyens et hauts plantés en quinconce est une solution à retenir.

Exemples de plantes à associer :
- merisier, frêne, aulne
- noyer, tilleul à petites feuilles, noisetier
- châtaignier, merisier, charme
- chêne pédonculé, alisier, prunellier

Associez des éléments végétaux aux bâtiments
La plantation d'une vigne, d'une glycine le long de la façade du bâtiment ou pour couvrir une cour était très courante dans certains secteurs. Cette plantation venait ponctuer les façades austères des grandes fermes du pays de Bitche par exemple…

Le PNRVN en association avec le PNR des Ballons de Vosges (www.parc-ballons-vosges.fr) et le PNR de Lorraine (www.pnr-lorraine.com) à travaille à la rédaction d'un guide des végétaux locaux à destination des habitants des parcs qui paraîtra en 2002.




















































 © SYCOPARC



 Exemples d'éléments végétaux associés aux bâtiments
 © SYCOPARC 
 


Attention aux plantes invasives !

Certaines plantes d'ornement se répandent dans la nature en éliminant les espèces spontanées, dégradant ainsi notre patrimoine naturelle.








La balsamine de l'Himalaya est particulièrement répendue dans les fonds de vallées des Vosges du nord
© SYCOPARC


Cliquez pour voir les plantes à éviter :


© SYCOPARC

     
 

 Verger haute tige en périphérie d'un village 
 © Yvon Meyer 





Dans le verger

Planter, entretenir ou restaurer un verger traditionnel à haute tige, c'est agir à son échelle pour le maintien d'un paysage de qualité et d'un patrimoine commun.

Taillez les arbres, ils vivront plus longtemps,
Préférez la fauche tardive ou le pâturage et maintenez la prairie,o Plantez des jeunes arbres haute tige pour rajeunir le verger,
Ne coupez pas les vieux arbres creusés ou morts, leurs trous permettent la nidification de nombreux espèces animales, insectes, petits rongeurs et notamment les oiseaux cavernicoles,
Favorisez la présence et l'activités d'auxiliaires naturels comme les abeilles, les bourdons, les coccinelles, grâce à des refuges et des habitats,
Respectez l'évolution naturelle des arbres sans avoir recours à des pesticides et insecticides. Les produits phytosanitaires éliminent les fleurs, les insectes et l'écosystème de la prairie,

Si vous créez un verger, préférez les vergers traditionnels à haute tige. Ils ont leur place à la périphérie des villages et ils constituent un patrimoine paysager, culturel, naturel, patrimonial et esthétique de grande valeur.

Pour la taille des arbres, les cours dispensés par les moniteurs arboricoles vous aideront à déterminer la meilleure taille à effectuer,
Pour le pressage de jus, renseignez-vous auprès des associations arboricoles, auprès de votre commune sur l'existence d'atelier ou de presse communale,

Appréciez la saveur des variétés anciennes et parfois oubliées.

N'hésitez pas à vous procurer le livret-guide verger, édité par le Parc, pour avoir des renseignements et des informations plus précises sur l'entretien (quand il sera paru).

Contacts : Parc naturel régional des Vosges du Nord
Fédération des Producteurs de Fruits du Bas-Rhin à Bouxwiller.