Les chartes du Parc  Chartes de 1975 et de 1994 Charte de 2001

 
 

La première charte du Parc a été approuvée le 30 décembre 1975. Elle est le fruit d'un long travail de diagnostic, de réflexions et d'animation, entamé en 1968. Le contexte d'élaboration de cette charte était celui de l'émergence des PNR en France, outil nouveau et original de démocratie locale et ascendante.

Outre une prise de conscience des grandes richesses patrimoniales des Vosges du Nord, qu'il s'agissait de prendre en charge, le diagnostic territorial mettait surtout en exergue des phénomènes liés à la position des Vosges du Nord comme " poumon vert " des agglomérations proches : fragilisation démographique, pressions liés aux loisirs, enrésinement des vallées, etc.

En conséquence, la charte de 1975 mettait l'accent sur :
- la nécessité de mener des actions de conservation et de restauration des patrimoines (milieux naturels, architecture, petit patrimoine rural, châteaux-forts, etc.) ;
- l'objectif de développer l'offre touristique, à travers des hébergements ruraux bien répartis sur le territoire (pas de grands ensembles touristiques) ;
- le besoin d'avoir une action vers les agriculteurs et les artisans, pour les aider à préserver leur savoir-faire ;
- et une méthode d'intervention, faite de proximité et de mise en réseau des acteurs du territoire.

En ce sens, on peut dire que la charte de 1975 a permis d'initier le développement local sur le Parc.

Près de vingt ans plus tard, le contexte avait bien sûr fortement évolué, à travers notamment :
- l'émergence des Départements et des Régions, collectivités nouvelles capables de mettre en œuvre des politiques puissantes ; à quoi s'ajoutait, de plus en plus, l'Union européenne ;
- l'apparition des structures intercommunales, sous l'impulsion du Sycoparc dans les Vosges du Nord, qui allaient progressivement prendre en charge les politiques et les actions de proximité ;
- l'expérience-même acquise par le Sycoparc, succès ou échecs, qui allait aider à un repositionnement des objectifs du Parc, très nettement affiché dans la Charte de 1994.

D'une démarche territoriale centrée sur une relation de proximité, la charte de 1994 repositionne les objectifs du Parc sur des thématiques transversales majeures, ancrées sur la protection du paysage, la valorisation des patrimoines naturels et culturels, le développement économique et l'information des publics.

Cette seconde charte, dont l'élaboration a démarré en 1991 pour aboutir en 1994, intègre des démarches majeures engagées à la fin des années 1980 : partenariat avec les intercommunalités, action sur les grands sites culturels du Parc (Bitche, Lichtenberg), repositionnement de la politique touristique vers la commercialisation de forfaits et la promotion, mise en réseau des musées, etc.

Ces grandes orientations ont été, en très grande partie, reprise dans la charte de 2001.






 Couverture de la charte de 1975






 Périmètre du Parc en 1975
 Cliquez sur la carte pour l'agrandir





 Couverture de la charte de 1994




 Périmètre du Parc en 1994
 Cliquez sur la carte pour l'agrandir