Posté le 17 mai 2018

Des corridors écologiques pour une nature sans frontières

Le projet transfrontalier LIFE Biocorridors vise à favoriser la libre circulation de la faune et de la flore, essentielle à la sauvegarde de la biodiversité.

Les actions s’articulent sur  trois milieux :
– en forêt par la création d’un réseau d’îlots de sénescence, petites zones laissées en libre évolution et la renaturation de peuplements artificiels de résineux par la plantation de feuillus ;
– en zone agricole par la plantation d’arbres fruitiers à hautes tiges et de haies, et la restauration de prairies remarquables ;
– sur les cours d’eau et zones humides par la suppression de seuils et barrages, l’acquisition foncière de zones humides et la restauration de berges.
C’est le fruit d’un travail de plusieurs années mené au sein de la Réserve de Biosphère Transfrontalière Vosges du Nord – Pfälzerwald qui associe les deux parcs de chaque côté de la frontière. Les objectifs visés d’ici 2019 : créer 50 ha d’ilots de sénescence, planter 3 ha de feuillus, 6km de haies, 800 arbres fruitiers, restaurer 4km de ripisylve, 25ha de prairies maigres et humides, 20 ha de vergers.

La trame verte du projet LIFE Biocorridors est réalité !
Après un travail de concertation avec les propriétaires et les communes, des actions concrètes de restauration et d’amélioration des continuités écologiques en milieu ouvert ont lieu depuis fin 2016, avec des plantations d’arbres fruitiers dans les secteurs de l’Alsace Bossue et de l’Outre Forêt. Les variétés anciennes sont favorisées.

Le projet LIFE Biocorridors fournit les arbres, les tuteurs et protections individuelles contre le gibier. Le but étant aussi d’associer et de sensibiliser la population, les arbres sont plantés par le propriétaire ou par la commune et ses habitants. Sur certains sites, dès le plus jeune âge, les classes d’écoles primaires participent aux plantations. Le projet LIFE Biocorridors, budgétisé à 3,5 millions est financé à 60 % par l’Europe.

Cartes des actions en milieu forestier, en milieu ouvert, milieu aquatique.

>>> site web

En savoir plus

Slide 1
Plantation d'arbres fruitiers avec une classe
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6

Agenda

Visite guidée

Visites flashs

5

juillet

Atelier / stage

Amicalement vôtre, circuit d’animations

5

juillet

Visite guidée

Visite guidée de la synagogue

5

juillet

Atelier / stage

Atelier – création d’un blason héraldique

6

juillet

Contacts

Pishum MIGRAINE
Coordinatrice
Programme LIFE Biocorridors

Olivier LAURENT
Responsable administratif et financier
Programme LIFE Biocorridors

Biosphärenreservat Pfälzerwald-Nordvogesen
Sabine HOOS
Projektkoordinatorin

Maud ASEL
Projektverwaltung

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :
Axe : O 1.3 : Voir la nature partout
Objectif : M 1.3.1 : Préserver et développer les continuités écologiques
Projet : D3 – Constituer un réseau écologique pour la réserve de biosphère transfrontalière des Vosges du Nord-Pfälzerwald

Consulter

A voir aussi...

Les îlots de sénescence Les îlots de sénescence

Les îlots de sénescence

Laisser vieillir et mourir nos arbres pour générer encore plus de vie En France, plus de 90% de la surface […]

Sur la piste du Castor, à la recherche d’indices ! Sur la piste du Castor, à la recherche d’indices !

Sur la piste du Castor, à la recherche d’indices !

Le Castor (Castor fiber) est en expansion dans les Vosges du Nord. Le plus gros rongeur d’Europe pèse entre 12 […]

Les Vosges du Nord après la tornade vers une biodiversité augmentée Les Vosges du Nord après la tornade vers une biodiversité augmentée

Les Vosges du Nord après la tornade vers une biodiversité augmentée

Le vendredi 9 août 2019, le Pays de Bitche a été secoué par une violente tornade. L’orage n’aura duré que […]

La naturalité des milieux La naturalité des milieux

La naturalité des milieux

La naturalité d’un milieu est son caractère naturel, c’est-à-dire peu ou pas influencé par l’homme. Cette définition renvoie à l’aspect […]