A partir de 2020, le cercle des 111 communes classées Parc naturel régional des Vosges du nord est complété d’un nouveau dispositif : les communes associées. Ce sont des communes faisant partie d’une intercommunalité dont une des communes membres est adhérente au Parc naturel régional. Ces communes doivent être volontaires.

Sur les questions de développement durable, des communes limitrophes au périmètre du Parc naturel régional des Vosges du nord, s’intéressent aux méthodes du Parc pour développer leurs actions de valorisation du bien commun. Elles souhaitent participer à la mise en œuvre de la nouvelle Charte mais se sont déclarées après que le Conseil régional ait soumis à l’Etat la proposition du périmètre du territoire. Le statut de « communes associées » va leur permettre d’adhérer au Syndicat mixte de coopération pour le parc (SYCOPARC).

Les communes qui le souhaitent peuvent délibérer pour adopter ce statut et ainsi être associées aux actions du Parc. Elles sont dans la continuité géographique du territoire du Parc et sont dans un secteur stratégique patrimonial (naturel ou culturel). La commune candidate s’engage à approuver la charte et à participer au budget du Parc (0,5 €/habitant par an – selon les derniers chiffres de l’INSEE). Cet engagement se fait sur une durée de 6 ans.

Un statut qui apporte de nombreux avantages

Ce statut permettra aux communes d’avoir accès aux services de base. Elles pourront donc bénéficier de formations et conseils aux élus, de conseils sur diverses thématiques : architecture, paysage, nature, cours d’eau… Elles auront la possibilité de participer aux actions grand public. Dans certains cas, les communes associées pourront également obtenir des conventions de projet. Ces communes associées sont conviées notamment aux travaux et réflexions menées par le Parc. Ce sont des partenaires consultés sans voix délibératives au sein des instances syndicales.

La commune candidate se verra attribuée le statut de « communes associées » au regard des critères suivants :

  • Cohérence territoriale de la commune par rapport au territoire classé Parc,
  • Engagement de la commune pour la mise en œuvre des orientations de la charte,
  • Richesses patrimoniales (naturelles, culturelles, paysagères et architecturales) de la commune.

En 2020,  5 nouvelles communes ce sont associées au Sycoparc, validées au Comité syndical du 3 mars 2020 : Niedersoultzbach, Schillersdorf, Mietesheim, Berg, Drulingen

En 2019, 12 villages avaient délibéré pour avoir le statut de « communes associées » : Bischholtz, Mackwiller, Menchhoffen, Mulhausen, Oermingen, Uttwiller, Voellerdingen, Achen, Gros-Réderching, Petit-Réderching, Wiesviller et Woelfling-Les-Sarreguemines.

Synthèse mars 2020 en pdf
Carte du Parc et des communes associées mars 2020 en pdf

 

Contact :
Rita Jacob-Bauer
Directrice du Parc