Les relations privilégiées entre l’homme et la nature ont permis une reconnaissance internationale en 1989 par l’Unesco en Réserve de Biosphère du Parc naturel régional des Vosges du Nord associé à son voisin frontalier, le Naturpark Pfälzerwald.

La réserve de biosphère est un classement de l’UNESCO dans le cadre d’un programme scientifique intitulé « Homme et Biosphère » (Man And Biosphere (MAB) en anglais). La réserve de biosphère est un territoire riche sur le plan écologique et culturel qui favorise des solutions conciliant la protection de la biodiversité et son utilisation durable. Pour atteindre ses objectifs, la réserve de biosphère utilise de nombreux outils tels que l’éducation, l’implication des habitants, la recherche interdisciplinaire et l’information pour comprendre et gérer les changements et les interactions entre systèmes sociaux et écologiques et pour prévenir des conflits en matière de conservation de la nature.

La réserve de biosphère est dotée de trois zones interdépendantes visant à remplir trois fonctions qui sont complémentaires et se renforcent mutuellement :

  • L’aire (les aires) centrale(s) comprend(comprennent) un écosystème strictement protégé qui contribue à la conservation des paysages, des écosystèmes, des espèces et de la variabilité génétique.
  • La zone tampon entoure ou jouxte les aires centrales et est utilisée pour des activités compatibles avec des pratiques écologiquement viables susceptibles de renforcer la recherche, le suivi, la formation et l’éducation scientifiques.
  • La zone de transition est la partie de la réserve où sont autorisées davantage d’activités, selon un développement soutenable.

Les Vosges du Nord et la forêt du Palatinat ont été classées réserves de biosphère respectivement en 1989 et en 1993. En 1998, l’UNESCO a reconnu les deux territoires en tant que réserve de biosphère transfrontalière Vosges du Nord-Pfälzerwald.

> Carte de la Réserve de Biosphère Transfrontalière Vosges du Nord – Pfälzerwald
> Courte vidéo de présentation
> Page web de présentation de la RBT de la commission allemande de l’UNESCO( en allemand)
> Stratégie d’engagement du MAB France 2018
> Plaquette de présentation de la RBT (2008)


Chiffres clés :

  • 307 000 hectares (128 000 dans les Vosges du Nord et 179 000 dans le Naturpark Pfâlzerwald)
  • 217 communes (111 dans les Vosges du Nord et 106 dans le Naturpark Pfâlzerwald)
  • 335 000 habitants (85 000 dans les Vosges du Nord et 250 000 dans le Naturpark Pfälzerwald)

Les réserves de biosphère sont la preuve qu’un mode de vie durable n’est pas seulement possible , mais existe déjà. Voir la vidéo
Sur la planète 621 réserves de biosphères dans 117 pays, dont 12 sites transfrontaliers

+ d’infos sur les réserves de biosphère en France : le site de Man and Biosphère France