Posté le 6 décembre 2019

Preuschdorf, Regards d’artistes sur le Carreau Clémenceau et ses abords

Pendant 7 semaines, entre mai et octobre, Preuschdorf a accueilli une résidence d’artistes consacrée à la valorisation de friches industrielles. C’est le Carreau Clemenceau, ancien site d’extraction du pétrole par galeries de mines, qui a été retenu pour inspirer les artistes. Cette résidence s’inscrit dans les démarches de préfiguration de la cité des Energies.  

Cette édition 2019 de « Regards d’artistes » est portée par le Parc naturel régional des Vosges du nord, en partenariat avec l’association des Amis du musée du pétrole de Merkwiller et la Communauté de communes Sauer-Pechelbronn. Ce projet a pour but d’encourager la création d’art contemporain en milieu rural. Il est financé par le Conseil Départemental du Bas-Rhin.

Un appel à candidature a permis de sélectionner un binôme habitué à travailler ensemble. Anne Moirier et Claire Georgina Daudin se sont rencontrées à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes. Elles ont déjà travaillé sur la transformation de friches par des artistes à Berlin. Sensibles à la mémoire des lieux en train de se transformer, elles ont été choisies pour leur démarche participative et leur proposition de réappropriation d’un espace aujourd’hui caché par la végétation.

S’imprégner de l’histoire singulière liée au pétrole

Leur projet s’intitule « Détours et des jours ». Comme un jeu de mots sur le temps qui passe et qui nous lègue des vestiges auxquels nous pouvons aujourd’hui donner un sens nouveau. Les deux artistes donnent ainsi à voir l’histoire singulière de Pechelbronn sous un angle fédérateur et original.

Pour comprendre les enjeux du site et prendre la mesure des attentes, Claire Georgina Daudin et Anne Moirier se sont intéressées aux regards que portent les habitants sur leur passé pétrolier. Durant leur phase d’immersion, en mai et en août, elles ont découvert la région, ses savoir-faire et son histoire. Parmi les histoires ayant retenu leur attention, celle du « Tziginer Sepp » et du « Karichschmiermann ». En parallèle, elles ont exploré le site pour y récolter différents matériaux : branches, feuilles, pierres, fragments de céramique d’isolation, billes de soft-air, terre, sable bitumineux, pétrole…

Réappropriation et redécouverte du site par les habitants

En octobre, Claire et Anne ont arpenté les abords immédiats et les rues des proches villages, transportant les objets récoltés et ceux qu’elles ont façonnés. Elles ont utilisé l’argile du terril (colline artificielle construite par accumulation de résidu minier) comme vecteur pour échanger avec les habitants.  Elles leur offraient même un petit objet façonné. Les enfants des écoles, périscolaires et centre de loisir proches ont aussi été impliqués aux différentes étapes du projet.

Les deux jeunes artistes ont ainsi recueilli des petites phrases chargées de sens, d’histoire, de questionnements. Elles en ont fait une synthèse originale. Chaque phrase a été associée à une prise de vue signifiante réalisée en cours de résidence.

Le projet « Détours et des jours » s’est clôturé le 26 octobre. Les artistes ont habillé le hall voisin du carreau avec des photographies grands formats significatives de leur résidence. Elles ont aussi créé une installation au cœur de l’espace, positionnant les créations des enfants à proximité. Un livre d’or, des croquis, photographies et citations ont complété l’exposition. À l’extérieur, des photographies grand format et des citations agrandies ont également été apposées sur les façades et l’entrée.

Les deux artistes auront certainement laissé leur trace sur le territoire. Leur travail marque une étape dans la mise en place de la future cité des énergies.

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5

Agenda

Ciné-débat

Ciné-débat : Observer les Paysages

24

janvier

Exposition

D’ici et d’ailleurs à la croisée des Vosges du nord

25

janvier

Ciné-débat

Ciné-débat : jeune bergère

30

janvier

Atelier / stage

Atelier : Gravure

1

février

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Les boutiques des musées des Vosges du Nord : les objets du désir Les boutiques des musées des Vosges du Nord : les objets du désir

Les boutiques des musées des Vosges du Nord : les objets du désir

Grâce à son service de conservation mutualisée, le Parc naturel régional des Vosges du Nord permet aux dix musées adhérents […]

L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps

L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps

Le patrimoine doit être partagé et donc accessible à tous. C’est sur cet engagement de base que le Parc naturel […]

Restaurer, prévenir, acquérir, récoler… Restaurer, prévenir, acquérir, récoler…

Restaurer, prévenir, acquérir, récoler…

Restaurer mais aussi soigner au quotidien, récoler ou encore acquérir, autant de missions essentielles rendues possibles grâce à la mutualisation […]

Les Étoiles Terrestres, le réseau des sites verriers qui valorise les savoir-faire locaux Les Étoiles Terrestres, le réseau des sites verriers qui valorise les savoir-faire locaux

Les Étoiles Terrestres, le réseau des sites verriers qui valorise les savoir-faire locaux

Le site verrier de Meisenthal, le musée Lalique à Wingen-sur-Moder et La Grande Place musée du cristal Saint-Louis à Saint-Louis-lès-Bitche […]