Posté le 6 décembre 2019

D’ici et d’ailleurs : à la croisée des Vosges du nord

Qui sont ces hommes et ces femmes d’ici et d’ailleurs qui ont façonné les Vosges du nord à travers les siècles ? Il y a celles et ceux qui sont venus d’ailleurs et ont enrichi le territoire d’ici. Il y a aussi celles et ceux qui sont partis d’ici et ont été les ambassadeurs du territoire, ailleurs… Qu’ont-ils apportés ? Qui sont les hommes, les entreprises d’ici qui ont parcouru le monde pour partager leurs idées, vendre leurs produits finis ou acheter de la matière première ?

L’exposition « D’ici et d’ailleurs : à la croisée des Vosges du nord » aborde le thème des mobilités et des migrations.  L’angle est singulier avec la réunion d’objets, d’images, de récits issus des collections du réseau de dix musées de la Conservation qui maillent le territoire du Parc naturel régional des Vosges du nord. Ces pièces uniques sont réunies autour de thématiques communes : « Naissance et constitution du territoire », « Influences religieuses », « Importations et exportations », « Migrations économiques », etc.

Occupant cette pointe à l’extrême est de la France en bordure de l’Allemagne, les Vosges du nord se sont enrichies depuis l’Antiquité par le va-et-vient incessant d’apports extérieurs, exportant aussi leurs savoir-faire, leur production, leur littérature…

Les Romains, déjà

Au 1er siècle, les Romains ont apporté les techniques de la céramique. Les tessons et poteries retrouvés à Reichshoffen en atteste. Ces techniques perdurent avec les poteries de grès au sel à Betschdorf. Le savoir-faire verrier a également été transmis par les romains. Il se décline avec les fameuses boules de Noël anciennes conservées par le Musée du Verre et du Cristal de Meisenthal. Une tradition qui perdure avec les boules contemporaines créées au Centre International d’Art Verrier par de jeunes designers. Silex et Fizz sont visibles dans l’exposition.

On y trouve également un très beau panama féminin (ou capeline) et un chapeau de paille, issus des collections du Musée Régional de l’Alsace Bossue. Ils illustrent la production de La Chapellerie de Langenhagen à Sarre-Union. Celle-ci s’approvisionnait en paille de palmier d’Amérique du Sud et importait des cônes tressés de Madagascar. Les finitions étaient faites à la manufacture en Alsace, avant d’être commercialisées en France ou à l’étranger.

Prêté par le Musée Français du Pétrole de Merkwiller Pechelbronn, le casque finement sculpté d’un maître sondeur, parti en Indonésie prospecter de nouveaux gisements, témoigne de l’essaimage technique de Pechelbronn à travers le monde.

Mais les échanges ne sont pas qu’économiques, ils peuvent être liés aux religions. Un chandelier Hanouka provenant du Magreb, utilisé pour honorer la fête des lumières par les voyageurs. Un souhait de baptême protestant de 1864. Un souvenir de confirmation protestant de 1906. Un brassard en satin de communiant… Autant de témoignages de l’apport des différentes religions au patrimoine des Vosges du nord. On peut encore le découvrir en visitant notamment le Musée de l’image populaire de Pfaffenhoffen.

Une région au coeur des conflits

Les Vosges du Nord sont en zones frontalières, souvent défendues par des soldats venus d’ailleurs. Une chéchia de zouave issue des collections du Musée militaire et Erckmann-Chatrian de Phalsbourg, une série de petits soldats du 1er régiment des tirailleurs algériens en 1873 provenant du musée de la Bataille du 6 aout 1870 manifestent l’apport des forces militaires d’Afrique pour préserver l’intégrité du pays lors de la guerre de 1870.

Après les conflits, le tourisme prend le relai. A Woerth, c’est un tourisme militaire qui se développe après 1870. On y érige de nombreux monuments commémoratifs, avec déjà des produits dérivés tels que ceux exposés. A Niederbronn-les-Bains, on connaît plutôt l’essor grâce au thermalisme. En témoigne notamment une belle affiche Belle époque de la SNCF.

Une exposition très riche avec des collections variées, une scénographie inédite prête à voyager, fruit de la réflexion du réseau de dix musées et de la Conservation du Parc naturel régional des Vosges du nord. Un projet soutenu par le Ministère de la Culture, la Région Grand Est et le Département du Bas-Rhin.

L’exposition continue son voyage jusqu’en 2021, découvrez où elle a posé ses malles dans l’agenda.

Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4

Agenda

Ciné-débat

Ciné-débat : Observer les Paysages

24

janvier

Exposition

D’ici et d’ailleurs à la croisée des Vosges du nord

25

janvier

Ciné-débat

Ciné-débat : jeune bergère

30

janvier

Atelier / stage

Atelier : Gravure

1

février

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

La rénovation du site verrier de Meisenthal La rénovation du site verrier de Meisenthal

La rénovation du site verrier de Meisenthal

Le site, étape majeure du circuit des arts du feu, va connaître une réhabilitation qui concerne aussi ses collections et […]

L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps

L’accessibilité, c’est prendre en compte tous les handicaps

Le patrimoine doit être partagé et donc accessible à tous. C’est sur cet engagement de base que le Parc naturel […]

Amuse-musées, quand les musées s’animent pour les enfants Amuse-musées, quand les musées s’animent pour les enfants

Amuse-musées, quand les musées s’animent pour les enfants

Dédiés à la découverte ludique et conviviale des richesses historiques et culturelles des Vosges du Nord, Amuse-musées est l’un des […]

Regards d’artistes Regards d’artistes

Regards d’artistes

« Regards d’artistes » est un appel à projet lancé annuellement aux artistes locaux. L’objectif principal de ce dispositif est d’encourager la […]