Posté le 30 novembre 2020

Üte, des nano-habitats en bois local des Vosges du nord

Répondant à un nouvel usage du bois local, ÜTE sont lauréat du concours « Nano-habitats ». Initié au printemps 2019 par le Parc en partenariat avec Fibois Grand Est et Envirobat Grand Est, dans le cadre de la Charte Forestière de Territoire. L’équipe lauréate rassemble trois entreprises : Soller SARL, constructeur de maisons en bois à Lupstein, JCBA, atelier d’architecture à Strasbourg et L’Atelier Lien d’Horizon, architectes et designer à Lingolsheim. Ensemble, ils inventent la marque appelée ÜTE, une gamme de nano-habitats* en bois, éco-conçue et produite en Alsace.

ÜTE, des cabanes à vivre et à rêver

La gamme de nano-habitats ÜTE se trouve au croisement de l’enfance, du rêve et de l’écologie. Elle révèle par ses formes épurées, l’image de la cabane dans son plus simple appareil. La frugalité, valeur intrinsèque des ÜTE, ouvre un espace libéré de contrainte. Elle offre la possibilité à chacun de s’approprier le lieu pour en faire son foyer, son bureau ou ce qu’il lui plaira d’inventer.

Ces cabanes aux lignes épurées se déclinent en quatre formats (de 5 à 40m²). Dans toutes leurs variantes, elles restent fidèles au cahier des charges, connecter les acteurs de la filière bois, valoriser l’utilisation d’essences locales et de privilégier le tissu social.

Une projet qui valorise les ressources locales et le territoire

Réalisée à 80% à  partir de matériaux locaux et biosourcés, comme  le bois. L’équipe est aussi très attachée au territoire alsacien. Au-delà des matériaux, on retrouve cet attachement dans la symbolique de leurs noms. En effet, le nom ÜTE trouve son origine de l’alsacien « hütte » qui signifie « l’abri, la cabane ». Il en est de même quant aux noms des différents modèles. Ils s’articulent autour de la temporalité et de l’utilisation possible de la ÜTE. Le premier modèle, la cabane de 5m², se nomme « D’DÀÀ » qui correspond en dialecte à « le jour ». Son  utilisation peut être un petit bureau, point d’information, abri à vélo, chalet de marché de noël,… . Le modèle de 12m², répond au nom de « D’WOCH » qui traduit signifie « la semaine ». On y retrouve un petit coin sanitaire, ce qui permet de vouer ce modèle une utilisation de type « lodge ». La gamme comporte également un modèle de 20m²,  « D’MONET » ce qui veut dire « le mois ». Enfin la ÜTE « D’JOHR » de 40m² peut être un habitat à l’année .

———–

Les principales caractéristiques de ces nano-habitats :

– Les ÜTE sont préfabriquées –> il y a un délai de fabrication de quelques semaines en fonction des commandes, mais aussi de personnalisation faite par les clients. La préfabrication permet par d’installer sur le terrain un habitat clé en main.
– La forme standardisée caractérise l’identité de ÜTE, mais elles sont personnalisables. On peut choisir les matériaux pour la toiture, pour le bardage extérieur et le revêtement intérieur. Mais aussi par un mobilier spécifiquement développé, ainsi que des coins sanitaires et cuisine.
– Lien fort avec le paysage et la nature – en Alsace beaucoup de maison à 2 pans, c’est pourquoi ÜTE a choisi de garder ce format intemporel (ainsi que pour la simplicité).
– Les ÜTE peuvent s’adapter aux projets de chacun, les modules sont assemblables.
– Les espaces intérieurs sont optimisés.
– Ces nano-habitats de 5m² et 12m² sont déplaçable.
– Des moyens de chauffage sont à l’étude. A partir de 20m², l’installation d’un poêle à bois serait possible, en dessous des radiateurs électriques ou un poêle à gaz est proposé.

Actualités du projet :

– A l’automne 2020, les nano-habitats de 5 et 12 m² sont en phase de prototypage
– Les premières installations de ÜTE sont prévues pour début 2021, sur le territoire du Parc
– Les premières commandes pourront se faire fin 2020
– En 2021, 6 ÜTE s’installent le long du GR53

*Définition des nano-habitats :

Habitat à la fois design, qualitatif et économique, le nano-habitat est une nouvelle façon de concevoir l’habitation. Ainsi l’objectif est de réduire à l’essentiel les mètres carrés nécessaires pour vivre. Constitué de bois ou de matériaux bio-sourcés, les nanos-habitats doivent avoir un impact écologique réduit.

Slide 1
Prototype D'dàà mis en place à Graufthal(c)Crédit Üte
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
(c) Valérie Baldauf
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
La forêt des Vosges du Nord : cap sur l’innovation La forêt des Vosges du Nord : cap sur l’innovation

La forêt des Vosges du Nord : cap sur l’innovation

Répondant à un nouvel usage du bois local, ÜTE sont lauréat du concours « Nano-habitats ». Initié au printemps 2019 par le […]

Agenda

Visite guidée

Visite guidée à la fabrique à bretzels !

25

juin

Sortie nature

L’agroforesterie une voie d’avenir

25

juin

Visite guidée

Visites théâtralisées au château de La Petite Pierre

26

juin

Visite guidée

Visites guidées : l’arbre, vie et usages autour des moulins

26

juin

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Projet Alimentaire Territorial (PAT) des Vosges du Nord Projet Alimentaire Territorial (PAT) des Vosges du Nord

Projet Alimentaire Territorial (PAT) des Vosges du Nord

Le Parc naturel régional, le Pays de Saverne, plaine et plateau, et le Pays de l’arrondissement de Sarreguemines se sont […]

Eco-rénover, une solution pour consommer moins et mieux Eco-rénover, une solution pour consommer moins et mieux

Eco-rénover, une solution pour consommer moins et mieux

Le Parc naturel régional des Vosges du nord, avec ses partenaires, a mis en place toute une série d’actions d’initiation […]

Quelle est cette prairie ? Un référentiel phytosociologique pour y répondre ! Quelle est cette prairie ? Un référentiel phytosociologique pour y répondre !

Quelle est cette prairie ? Un référentiel phytosociologique pour y répondre !

Fruit d’un travail collaboratif sur 5 années entre les équipes des Parcs naturels régionaux des Ballons des Vosges, des Vosges […]

Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette

Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette

Dans le Parc naturel régional des Vosges du nord, ce sont les Highland cattle qui défrichent, pas les machines ! […]