Posté le 27 mai 2021

Valoriser les filières locales au chantier du château de La Petite Pierre

L’essence même des patrimoines bâtis s’exprime à travers les savoir-faire et les matières qui les composent. Sur les monuments historiques anciens comme le château de La Petite Pierre, les ressources mises en en œuvre sont d’origine locale. Réemployer les matériaux en place permet de préserver les traces historiques tout en stimulant les entreprises du territoire ayant su conserver un lien entre tradition et développement.

Pierre : le grès des Vosges de nos carrières
Le château est un exemple encore intact d’une architecture de pierre massive de grès. On peut lire les strates historiques de construction des maçonneries. Le remplacement de bloc abîmé, la restauration des corniches en respectant le grain et la teinte de pierres ont été possibles grâce à l’engagement de l’entreprise Rauscher exploitant encore des carrières sur le territoire des Vosges du nord. L’aménagement de cour et du chemin couvert d’accès sont également réalisés en pierre locale.

Chiffre clé : 730m3 de murs en grès on été restaurés
Des carriers des Vosges du nord : Rauscher/AdamswillerLoegel/Rothbach

Chaux / Sable : mortier et enduit
Les maçonneries traditionnelles font exclusivement recours à la chaux afin d’assurer le scellement des moellons. Seul du sable local complété d’agrégats comme de la brique pilée permettent la création de mortier ou d’enduit adaptés au patrimoine. L’usage de la chaux Boehm a été plébiscité par l’entreprise Léon Noel et l’architecte en chef des monuments historiques.

Chiffre clé  : 2500 m² d’enduits à base chaux et sable ont été appliqués sur les murs et façades !

Terre : tuiles
Vu l’accès difficile aux toitures, il a été fait le choix de poser une couverture neuve et de récupérer les tuiles anciennes pour d’autres chantiers. L’ambition d’assurer une mise hors d’eau pour plusieurs générations. A ce titre, des contacts ont été pris avec des tuiliers, pour que des tuiles puissent être fabriquées selon les modèles historiques. La briqueterie et tuilerie de Niderviller a proposé un modèle de tuile plate Biberschwanz à la fabrication artisanale donnant un aspect chatoyant et vivant à la toiture.

Chiffre clé : 29 000 tuiles neuves de fabrication artisanale ont été posées
La tuilerie de Niderviller

Bois : charpente en chêne / Bardage : tavaillons en châtaignier / Finition : Plancher  en hêtre
Les forêts recouvrent 65 % du territoire du Parc naturel régionale des Vosges du Nord. A ce titre, des essences majeures comme le chêne et le hêtre ont été fortement valorisées. Les bois de grosses sections des charpentes à changer sont en chêne brut de sciage, tandis que les planchers sont en hêtre massif. Ponctuellement, les joues des lucarnes sont réalisées en tavaillons de châtaignier issu du piémont du massif et fabriqué par une entreprise d’insertion locale « Entraide Emploi » à Monswiller.

Chiffre clé : 600 m² de surface de plancher hêtre se répartissent sur 4 niveaux
Entraide Emploi pour les tavaillons

Slide 1
Restauration des piliers du pont-levis du chateau de La Petite Pierre par Rauscher/ Adamswiller
Slide 2
Enduit extérieur château La Petite PIerre (c) T Lincker
Slide 3
Tuiles de Niderviller (57) sue le château de La Petite Pierre (c) T Lincker
Slide 4
Les tavaillons en châtaignier sur les joues des lucarnes sur le chateau LPP (c) PNRVN AE
Slide 5
Les planchers sont en hêtre local des Vosges du nord au château de La Petite Pierre (c) E Wilhelmy
Slide 6
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 6
Le chantier hors norme du château de La Petite Pierre Le chantier hors norme du château de La Petite Pierre

Le chantier hors norme du château de La Petite Pierre

L’essence même des patrimoines bâtis s’exprime à travers les savoir-faire et les matières qui les composent. Sur les monuments historiques […]

Agenda

Visite guidée

Visite guidée à la fabrique à bretzels !

25

juin

Sortie nature

L’agroforesterie une voie d’avenir

25

juin

Visite guidée

Visites théâtralisées au château de La Petite Pierre

26

juin

Visite guidée

Visites guidées : l’arbre, vie et usages autour des moulins

26

juin

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter