Posté le 31 mai 2018

La naturalité des milieux

La naturalité d’un milieu est son caractère naturel, c’est-à-dire peu ou pas influencé par l’homme. Cette définition renvoie à l’aspect dynamique et spontané de la nature.

La naturalité se mesure selon un gradient.  En forêt, milieu dominant dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord, on peut évaluer le degré de naturalité d’une forêt à l’aide de paramètres quantitatifs. Ces paramètres sont les suivants : la composition en espèces animales (présence ou pas de grands prédateurs) et végétales (espèces autochtones ou allochtones), la structure (stratification verticale ou pas, futaie régulière ou irrégulière), la maturité des arbres (âge et diamètre), le bois (au sol ou sur pied) qui joue un rôle fondamental pour la productivité biologique du sol et abrite une part importante de la biodiversité forestière, la continuité temporelle (une forêt est considérée comme ancienne si l’état boisé existe depuis au moins 150 ans) et spatiale (forêt fragmentée ou pas par des infrastructures de transport) et enfin la relation entre les cervidés et la forêt (une densité de cervidés peut être maintenue trop élevée par rapport aux capacités d’accueil du milieu de façon artificielle). Ainsi les placettes installées dans les espaces boisés du Parc servent, entre autres, à mesurer le degré de naturalité des forêts. Les îlots de sénescence servent à préserver des stades de vieux arbres et de bois mort et permettent ainsi d’augmenter le degré de naturalité des forêts. Enfin les sanctuaires de nature sont des milieux en libre évolution (friches, forêts) dont le degré de naturalité dépend de la date à partir de laquelle ils ont commencé à évoluer librement.

Agenda

Atelier / stage

Amuse-musées : Attention fragile !

17

novembre

Sortie nature

Plantation participative de fruitiers

18

novembre

Sortie nature

Plantation participative de fruitiers

21

novembre

Chantier participatif

Atelier des lutins verts

23

novembre

Contacts

Jean-Claude Génot
Protection de la nature
jc.genot@parc-vosges-nord.fr

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

La forêt régionale du Fleckenstein associe exploitation raisonnée et naturalité La forêt régionale du Fleckenstein associe exploitation raisonnée et naturalité

La forêt régionale du Fleckenstein associe exploitation raisonnée et naturalité

Quand la Région Alsace a acheté la forêt du Fleckenstein en 1998, elle s’est donnée l’objectif ambitieux d’en avoir une […]

Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières

Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières

Pas d’écosystème de qualité sans des cours d’eau en bon état ! C’est le constat et l’engagement pris par l’Europe en […]

Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents

Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents

L’écrevisse des torrents est une espèce emblématique des Vosges du Nord, malheureusement ce crustacé est aujourd’hui menacé de disparition. Le parc […]

La réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du Pays de Bitche La réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du Pays de Bitche

La réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du Pays de Bitche

Un refuge idéal pour la biodiversité des Vosges du nord Créée en 1998, cette réserve naturelle* (RN) est constituée de […]