Posté le 22 juin 2023

Activités d’hier – L’histoire des sites Natura 2000 du PNR des Vosges du Nord

Du Moyen-Âge à la Révolution, la population des Vosges du Nord entretient des relations utilitaires étroites avec les forêts et les cours d’eau – deux ressources fondamentales –, modifiant profondément ces écosystèmes. La thèse de Philippe JEHIN (Les forêts des Vosges du Nord du Moyen Age à la Révolution : milieux, usages, exploitation, 2005) nous offre des clés de compréhension fort utiles.

Un besoin vital de bois

Pour la charpente comme la menuiserie intérieure de leurs maisons, les habitants bénéficient de droits d’usage pour le bois de construction. Jusqu’au XVIIème siècle, la profusion des bois n’encourage pas à la parcimonie. La maison construite, il faut ensuite cuire ses aliments et se chauffer. Au Moyen âge, les habitants ont un libre accès à la forêt et y prélèvent librement le bois nécessaire.

Verreries, forges et armateurs hollandais

Dès le 16ème siècle, des verreries et des forges s’implantent dans les vallées des Vosges du Nord. D’abord nomades, ces industries se « fixent » parallèlement à l’amélioration des voies de circulation. Les forêts et les cours d’eau sont alors très fortement sollicités et assujettis à la raison économique. Verreries et forges sont 2 industries gourmandes en bois, conduisant à une exploitation intensive de la ressource et à une transformation profonde de nos forêts. Parallèlement, des étangs sont créés pour disposer d’une chute d’eau suffisante au fonctionnement des marteaux et des soufflets. L’eau du ruisseau sert à laver le minerai et au transport du bois par flottage. L’essor de la métallurgie s’accompagne d’un développement démographique dans les vallées. Et c’est encore les ruisseaux que l’on utilise pour actionner les scieries, les moulins et une multitude de petites usines fonctionnant à l’énergie hydraulique : papeteries, tuileries, verreries, fouleries à draps… Tous ces usages impliquent de lourds travaux de calibrage, de dérivation ou de curage des cours d’eau

 

 

Aux XVIIème et XVIIème siècles, les marines européennes sont en plein essor. Les armateurs hollandais prospectent le bassin rhénan et jettent leur dévolu sur les Vosges du Nord. Des milliers de chêne sont coupés, grossièrement façonnés et flottés vers les arsenaux. Ce commerce très lucratifs se poursuit jusqu’à la Révolution.

Bois de mines

Outre ces usages, les forêts sont fortement sollicitées pour fournir des bois de mines, le pin sylvestre est largement favorisé.

Au XVIIIème siècle, la forêt à largement régressé, en surface mais surtout en qualité : bois clairs, dominés par les taillis, ponctués de clairières. Des mesures coercitives voient le jour pour assurer le renouvellement de cette ressource indispensable.

 

La préservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire implique de caractériser les activités humaines d’hier et d’aujourd’hui, de comprendre l’interaction des habitants avec leur environnement pour mettre en œuvre les actions les plus adaptées.

Carte postale du village de Falkensteinerbach datant de 1950, photo aérienne en noir et blanc

Carte postale du village de Falkensteinerbach datant de 1950

Natura 2000, le réseau écologique européen Natura 2000, le réseau écologique européen

Natura 2000, le réseau écologique européen

Un label européen pour plus de biodiversité La terre est peuplée de milliards d’êtres vivants, mais depuis deux siècles, la […]

Agenda

Atelier / stage

Chantier participatif bénévole dans le jardin de la Grange aux Paysages

29

février

Atelier / stage

Atelier – vie du sol et vers de terre

1

mars

Conférence

Conférence sur le GORNA

1

mars

Visite guidée

Visite guidée du musée Saint-Louis – vacances scolaires d’hiver

2

mars

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents

Un programme expérimental pour sauver l’écrevisse des torrents

L’écrevisse des torrents est une espèce emblématique des Vosges du Nord, malheureusement ce crustacé est aujourd’hui menacé de disparition. Le parc […]

Natura 2000, un réseau écologique européen pour sauvegarder la biodiversité et la fonctionnalité des écosystèmes des Vosges du Nord Natura 2000, un réseau écologique européen pour sauvegarder la biodiversité et la fonctionnalité des écosystèmes des Vosges du Nord

Natura 2000, un réseau écologique européen pour sauvegarder la biodiversité et la fonctionnalité des écosystèmes des Vosges du Nord

Avec ses 28 000 sites en Europe, Natura 2000 est la réponse de l’Union européenne à l’érosion majeure de la […]

Natura 2000, le réseau écologique européen Natura 2000, le réseau écologique européen

Natura 2000, le réseau écologique européen

Un label européen pour plus de biodiversité La terre est peuplée de milliards d’êtres vivants, mais depuis deux siècles, la […]

Des sites à préserver impérativement Des sites à préserver impérativement

Des sites à préserver impérativement

Des aires protégées pour constituer des réserves de biodiversité Certains éléments de nos patrimoines naturels et culturels doivent être préservés […]

Partager par mail