Posté le 13 juin 2008

Annales scientifiques 2008

Ce volume des « Annales scientifiques » met l’accent sur le développement des forêts en réserve intégrale de hêtres à l’exemple de la réserve forestière intégrale transfrontalière Adelsberg-Lutzelhardt dans la réserve de la biosphère Pfäzerwald-Vosges du Nord.

 

 

Voir le tome complet

 


Article 1 : La protection de la biodiversité dans la gestion des forêts publiques françaises

Compte tenu du rôle essentiel joué par le bois mort, la stratégie a été précisée avec la constitution souhaitée à des échelles imbriquées et continues d’une véritable trame de vieux bois susceptible de reproduire les cycles sylvigénétiques ; des bois morts sont conservés isolément dans les parcelles, à l’échelle des massifs dans des îlots de vieillissement et de sénescence, et au niveau du pays dans les réserves biologiques intégrales. Le sujet est développé ici « La protection de la biodiversité dans la gestion des forêts publiques françaises ».

Voir l’article

Mots-clés : biodiversité, protection, forêt publique, France

Schlüsselwörter: Biodiversität, Schutz, öffentlicher Wald, Frankreich


Article 2 : Gestion forestière proche de la nature et recherche dans les réserves intégrales comme stratégie pour les fonctions de protection et d’exploitation de la forêt

Les relation étroites entre la recherche dans les réserves forestières intégrales et la gestion forestière proche de la nature en Rhénanie-Palatinat sont présentées ici « Gestion forestière proche de la nature et recherche dans les réserves intégrales comme stratégie pour les fonctions de protection et d’exploitation de la forêt ». Dans cet article, le développement, les principes et les succès de la gestion forestière proche de la nature en Rhénanie-Palatinat sont décrits. Il est également expliqué pourquoi la recherche dans les réserves intégrales donne des informations de bases essentielles pour la réalisation de la gestion forestière proche de la nature et au-delà.

Voir l’article

Mots-clés : recherche sur les forêts naturelles, sylviculture proche de la nature, sylviculture intégrante

Schlüsselworte : Naturwaldforschung, naturnaher Waldbau, integrative Forstwirtschaft


Article 3 : Structures forestières dans la réserve forestière intégrale transfrontalière Adelsberg-Lutzelhardt

La réserve forestière intégrale transfrontalière Adelsberg-Lutzelhardt a été installée en 1999, pour l’observation du développement des hêtraies sans l’influence de l’homme. Selon nos connaissances actuelles, le changement de climat inclus, le développement futur de la réserve forestière intégrale se fera probablement vers une dominance du hêtre, comme démontré dans l’article suivant « Structures forestières dans la réserve forestière intégrale transfrontalière Adelsberg-Lutzelhardt ». Parallèlement le vieillissement grandissant et le régime des perturbations augmenteront la multitude des structures, habitats et espèces spécialisées.

Voir l’article

Mots-clés : hêtre commun, Fagus sylvatica, réserve forestière naturelle, projet européen, structures forestières, régénération naturelle, abroutissement, diversité

Schlüsselworte : Rotbuche, Fagus sylvatica, Naturwaldreservat, EU-Projekt, Waldstrukturen, Naturverjüngung, Wildverbiss, Diversität


Article 4 : Premier bilan du projet INTERREG «Sylvigenèse des hêtraies naturelles dans la réserve de biosphère transfrontalière Pfälzerwald – Vosges du Nord

La réserve biologique intégrale d’Adelsberg Lutzelhardt a été créée en 2000 à cheval sur la frontière franco-allemande (200 ha en France, 200 ha en Allemagne) au cœur du grand massif forestier que forment les Vosges du Nord et le Pfälzerwald. Un projet INTERREG IIIA a permis en outre de réaliser une description de l’état des lieux à l’aide de dispositifs d’étude adaptés et repérés dans un système d’information géographique. Les premiers résultats d’étude présentés ici « Premier bilan du projet INTERREG «Sylvigenèse des hêtraies naturelles dans la réserve de biosphère transfrontalière Pfälzerwald – Vosges du Nord» »sont intéressants et permettent notamment d’appréhender la place des diverses essences et du hêtre en particulier, mais aussi la composition des humus en lien avec le couvert forestier.

Voir l’article

Mots-clés : réserve intégrale, placette, photo-interprétation, pédologie, Vosges du Nord

Schlüsselwörter: Totalreservat, Fläche, Fotointerpretation, Bodenkunde, Nordvogesen


Article 5 : Le hêtre – « mère de la forêt » ou essence à problèmes ?

Le hêtre (Fagus sylvatica L.) n’est pas seulement l`arbre le plus important des forêts naturelles dans de vastes régions d’Europe centrale, mais il a aussi une grande importance pour la sylviculture aujourd’hui dans de nombreuses régions, comme en Rhénanie-Palatinat. Le hêtre possède une grande amplitude écologique, et est dominant dans beaucoup de sites. En outre, il est d’une importance particulière pour la protection de la nature comme pour les sols. Cependant, les risques pour les hêtraies augmentent. Compte tenu de l’augmentation des risques, une surveillance conséquente des forêts et de ses conditions environnementales est aussi nécessaire que des efforts accrus de recherche intégrée sur la réaction des forêts aux changements environnementaux. Pour plus de détails, lire cet article « Le hêtre – « mère de la forêt » ou essence à problèmes ? ».

Voir l’article

Mots-clés : hêtre commun, Fagus sylvatica, changement climatique, nécrose de l’écorce

Schlüsselworte : Rotbuche, Fagus sylvatica, Klimawandel, Buchenrindennekrose, Kronenverlichtung, Trypodendron domesticum, genetische Vielfalt


Article 6 : Rôle des réserves de Fontainebleau dans le maintien en Ile-de-France d’une faune saproxylique. Espèces indicatrices de la naturalité d’un massif forestier

Les réserves biologiques maintenues hors intervention humaine permettent le développement des processus naturel de recyclage de la forêt et l’épanouissement des espèces d’insectes associées à ce phénomène.La richesse particulière de la faune saproxylique du massif forestier bellifontain s’explique à la fois par la diversité de ses milieux constitutifs et par le fait qu’elle a bénéficié d’une protection grâce à des secteurs restés inexploités durant un siècle et demi. L’accent est mis ici « Rôle des réserves de Fontainebleau dans le maintien en Ile-de-France d’une faune saproxylique. Espèces indicatrices de la naturalité d’un massif forestier » sur le bénéfice que représenterait dans ce domaine leur restauration dans leurs emplacements d’origine.

Voir l’article

Mots-clés : réserve intégrale, espèce saproxylique, entomofaune, naturalité, indicateur, Fontainebleau

Schlüsselwörter: Totalreservat, saproxylische Arten, Entomofauna, Natürlichkeit, Indikator, Fontainebleau


Article 7 : Dynamique de trouée et de rajeunissement dans des hêtraies naturelles

A l’aide des résultats des réserves forestières intégrales de hêtres et des forêts vierges, la structure et la dynamique des trouées dans la canopée et le rajeunissement du bois sont analysées ici « Dynamique de trouée et de rajeunissement dans des hêtraies naturelles ». On tire des conclusions pour une exploitation proche de la nature. e. Les caractéristiques d’une exploitation proche de la nature de hêtraies sont des interventions de faible surface, des longues périodes de régénération et une compensation suffisante pour le raccourcissement des cycle de vie du aux nécessités de l’exploitation.

Voir l’article

Mots-clés : hêtre, Fagus sylvatica, réserve forestière naturelle, forêt primaire, structure, trouées, dynamique, rajeunissement, photo aérienne, cartes des couronnes

Schlüsselworte : Buche, Fagus sylvatica, Naturwaldreservat, Urwald, Struktur, Lücken, Dynamik, Verjüngung, Luftbild, Kronenkarten


Article 8 : La recherche dans les réserves forestières intégrales en France : à la croisée des chemins

Fin 2007, le réseau de réserves biologiques intégrales forestières de l’ONF compte, en France métropolitaine, 40 ensembles. Ces espaces ont été créés à des fins scientifiques d’observation de la sylvigenèse hors de l’action humaine. Mais les chercheurs sont difficiles à mobiliser sur le sujet et seules 4 réserves disposent d’un état des lieux initial réalisé selon un protocole normalisé (COST E4). Il faut nouer des partenariats, à l’instar de ce qui a été réalisé ici « La recherche dans les réserves forestières intégrales en France : à la croisée des chemins » pour la réserve d’Adelsberg-Lutzelhardt, pour valoriser le réseau de réserves forestières intégrales.

Voir l’article

Mots-clés : réserve intégrale, recherche, France

Schlüsselwörter: integrales Reservat, Forschung, Frankreich


Article 9 : La place des réserves forestières intégrales dans les Vosges du Nord : bilan et perspectives

La Charte du Parc naturel régional des Vosges du Nord prévoit la mise en place d’un réseau de forêts en réserve intégrale. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles il est très important de créer des réserves forestières intégrales (RFI) : conservation de la diversité biologique, étude et observation des processus de sylvigénèse et découverte sensible d’une nature spontanée. Une RFI est également l’occasion d’illustrer le concept de naturalité dans une réserve de biosphère où les aires centrales peuvent être des milieux en libre évolution. Enfin, une RFI est un lieu d’études variées et certains suivis pourraient impliquer des scolaires comme expliqué et développé ici « La place des réserves forestières intégrales dans les Vosges du Nord : bilan et perspectives ».

Voir l’article

Mots-clés : réserve intégrale, parc naturel régional, réseau, naturalité

Schlüsselwörter: Totalreservat, regionaler Naturpark, Netzwerk, Natürlichkeit


Article 10 : Rôle de l’importance des zones centrales transfrontalières dans les réserves de biosphère de l’UNESCO : futurs défis pour les réserves forestières intégrales dans le Pfäzerwald et dans les Vosges du Nord

Dans l’article qui suit « Rôle de l’importance des zones centrales transfrontalières dans les réserves de biosphère de l’UNESCO : futurs défis pour les réserves forestières intégrales dans le Pfäzerwald et dans les Vosges du Nord » , des données (état de l’information : novembre 2007) sont présentées, qui justifient et conseillent la création urgente et le développement de telles zones centrales dans la «réserve de la biosphère Pfälzerwald-Vosges du Nord», et qui soutiennent et encadrent les initiatives franco-allemandes corrélatives existantes. Enfin il est montré de façon exemplaire comment est traité dans d’autres réserves de la biosphère transfrontalières en Europe le sujet des «zones centrales transfrontalières» et quelles réalisations y sont faites.

Voir l’article

Mots-clés : bases internationales, recherche, suivi, forêts naturelles de hêtres rouges, action coordonnée, D-F réseau écologique, vision commune

Schlüsselworte : Internationale Grundlagen, Forschung, Monitoring, RotbuchenNaturwälder, Koordiniertes Handeln, D-F Ökologisches Netzwerk, Gemeinsame Vision


Article 11 : Boisements spontanés du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord

Depuis les années 1950 qui ont vu la modernisation de l’agriculture, les boisements spontanés ont augmenté en France. L’étude de cet article « Boisements spontanés du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord » a tout d’abord consisté à évaluer l’évolution spontanée de la forêt sur 12 communes mosellanes du Parc. La forêt étudiée est constituée d’espèces pionnières telles que le bouleau, le tremble, le pin sylvestre, le chêne pédonculé ainsi que quelques bouquets de hêtre qui existaient avant la déprise agricole, et qui se sont étendus dans les espaces laissés vacants. L’analyse des relevés phyto-sociologiques indique qu’il s’agit d’une phase pionnière, voire post-pionnière de hêtraie-chênaie-charmaie, qui inclut plusieurs éléments floristiques au niveau de la strate herbacée rappelant des pratiques culturales, et dans laquelle manquent les espèces typiques de forêts anciennes.

Voir l’article

Mots-clés : boisement spontané, relevé phyto-sociologique, bois mort, Vosges du Nord

Schlüsselwörter: Spontane Aufforstung, phyto-soziologische Erhebung, Totholz, Nordvogesen


Article 12 : La filière bois dans la réserve de biosphère des forêts du Palatinat

l’économie du bois joue un rôle important dans le développement de la réserve de la biosphère de la forêt du Palatinat. La filière bois de la réserve de la biosphère de la forêt du Palatinat achète au niveau international et vend localement. La filière bois à valeur ajoutée de la réserve de la biosphère de la forêt du Palatinat n’est pas bien implantée dans le réseau des consommateurs, mais se trouve dans une situation marginale. Pour la situation économique du bois exacte de la réserve de la biosphère, veuillez lire cet article-ci « La filière bois dans la réserve de biosphère des forêts du Palatinat ».

Voir l’article

Mots-clés : bois, filière bois, valeur ajoutée, valeur client, chaîne, production, construction en bois, construction de meubles

Schlüsselworte : Holz, Holzwirtschaft, Wertschöpfung, Kundenwert, Kette, Produktion, Holzbau, Möbelbau


Article 13 : Coup d’œil sur quelques myxomycètes des Vosges du Nord

Le cycle biologique des myxomycètes des Vosges du Nord est brièvement décrit dans cet article « Coup d’œil sur quelques myxomycètes des Vosges du Nord ». C’est l’étude des sporocystes qui permet de déterminer les espèces. Les recherches des deux dernières années dans les Vosges du Nord de Bernard WOERLY (auteur de l’article) lui ont permis d’inventorier 37 espèces de myxomycètes. Une description de 7 d’entre elles est proposée.

Voir l’article

Mots-clés : Myxomycètes, cycle biologique, spore, plasmode, sporocyste

Schlüsselwörter: Myxomyceten, biologischer Zyklus, Spore, Plasmode, Sporozyste


Article 14 : Une espèce nouvelle de Lépidoptère en France découverte dans les Vosges du Nord : Blastobasis huemeri (SINEV, 1993)

Blastobasis huemeri (SINEV, 1993) a été observé dans les environs de Lembach dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord, comme décrit ici « Une espèce nouvelle de Lépidoptère en France découverte dans les Vosges du Nord : Blastobasis huemeri (SINEV, 1993) ». Il représente une espèce inédite pour la faune des Microlépidoptères. Trouvé jusqu’à présent dans la partie méridionale et sud-orientale de l’Europe, cette espèce ne figure pas dans la liste systématique et synonymique des Lépidoptères de France, Belgique et Corse de LERAUT (1997).

Voir l’article

Mots-clés : micolépidoptères, espèce nouvelle, Vosges du Nord

Schlüsselwörter: Micolepidoptera, neue Art, Nordvogesen


Les annales scientifiques de la réserve de biosphère transfrontière Vosges du Nord-Pfälzerwald Les annales scientifiques de la réserve de biosphère transfrontière Vosges du Nord-Pfälzerwald

Les annales scientifiques de la réserve de biosphère transfrontière Vosges du Nord-Pfälzerwald

Ce volume des « Annales scientifiques » met l’accent sur le développement des forêts en réserve intégrale de hêtres à l’exemple de […]

Agenda

Visite guidée

Balade découverte de Graufthal

23

septembre

Atelier / stage

Initiation : connaitre et reconnaitre les champignons

23

septembre

Sortie nature

Sortie brame du cerf

23

septembre

Visite guidée

Visites théâtralisées au château des Rohan

23

septembre

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Annales scientifiques 2013-2014 Annales scientifiques 2013-2014

Annales scientifiques 2013-2014

Ce volume (2013-2014) des annales montre une fois de plus la richesse des travaux scientifiques menés sur le territoire de […]

Annales scientifiques 2019-2020 Annales scientifiques 2019-2020

Annales scientifiques 2019-2020

Tous les articles proposés par ce volume (2019-2020) des annales scientifiques de la réserve de biosphère transfrontalière Vosges du Nord-Pfäzerwald, […]

Annales scientifiques 2017-2018 Annales scientifiques 2017-2018

Annales scientifiques 2017-2018

Ce nouveau volume (2017-2018) des annales scientifiques de la réserve de biosphère transfrontalière Vosges du Nord-Pfälzerwald montre à la fois […]

Annales scientifiques 1991 Annales scientifiques 1991

Annales scientifiques 1991

Nous sommes heureux de vous présenter le premier numéro des Annales Scientifiques de la Réserve de la Biosphère des Vosges […]

Partager par mail