Posté le 14 juin 2018

Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières

Pas d’écosystème de qualité sans des cours d’eau en bon état ! C’est le constat et l’engagement pris par l’Europe en 2000 avec sa Directive Cadre sur l’eau qui s’est fixé 2027 comme date limite pour des rivières et des fleuves en bon état écologique et chimique. Le Parc naturel régional des Vosges du nord a repris cet objectif dans sa charte 2013 – 2025.

Alban Cairault est hydrobiologiste et depuis 2015, il arpente les fonds de nos vallées pour identifier les points de mesure de débit et de qualité des eaux les plus à même d’assurer un suivi efficace de l’évolution de nos cours d’eau. Le constat est parfois décevant. Des siècles d’artificialisation et de rejets chimiques de toute nature ont grandement endommagé une nature qui peut sembler parfois idyllique. Les cours d’eaux et zones humides sont le réceptacle ultime de ces activités humaines si peu respectueuses de leur environnement. Mais la reconquête est engagée. Elle passe d’abord par la mise en place d’un réseau d’observation avec 31 stations de référence et de suivi pour mesurer régulièrement la qualité de l’habitat liquide, l’eau en elle-même, de l’habitat physique, les sédiments qui composent les lits mineurs et de la biologie, la faune et la flore.

Les prélèvements sont réguliers et sont mis à la disposition des citoyens et des pouvoirs publics pour déterminer et accompagner les investissements nécessaires : stations d’épurations, effacements de seuils, reconstitution de lits…

Pleinement opérationnel en 2018, l’observatoire de la qualité des eaux des cours d’eau des Vosges du nord a bénéficié du partenariat de l‘Agence de l’eau Rhin-Meuse et de la DREAL Grand Est.

D’autres articles :
Un observatoire pour une politique locale plus éclairée
Parc naturel régional des Vosges du nord, par delà les frontières : l’eau
Comment mesurer la santé de nos rivières ?
Pourquoi restaurer une rivière
Etangs et rivières, quelles cohabitations ?
Les rivières vivantes
L’écrevisse à pattes rouges, crustacé menacé
Ecrevisse des torrents, espèce en voie de réintroduction
Le nouvel habitant discret de nos rivières
Les chantiers participatifs en rivière
Quelles améliorations pour quelles pollutions ?

Agenda

Visite guidée

Combiné visite libre du musée + visite guidée de la manufacture

5

décembre

Visite guidée

Visites guidées du musée

7

décembre

Conférence

Conférence : histoire et techniques de la verrerie de meisenthal

7

décembre

Atelier / stage

Bredeles sauvages

10

décembre

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Zoom sur les azurés de la sanguisorbe et des paluds avec le projet INTERREG « Espèces Animales en Danger » Zoom sur les azurés de la sanguisorbe et des paluds avec le projet INTERREG « Espèces Animales en Danger »

Zoom sur les azurés de la sanguisorbe et des paluds avec le projet INTERREG « Espèces Animales en Danger »

Un projet franco-allemand pour la sauvegarde des azurés de la sanguisorbe et des paluds dans la zone de biosphère transfrontalière […]

La charte du Parc : le projet du territoire des Vosges du nord – horizon 2029 La charte du Parc : le projet du territoire des Vosges du nord – horizon 2029

La charte du Parc : le projet du territoire des Vosges du nord – horizon 2029

Issue d’une large concertation entre les communes, départements et région du territoire, la charte définit un projet de territoire sur […]

L’écrevisse à pattes rouges, crustacé menacé L’écrevisse à pattes rouges, crustacé menacé

L’écrevisse à pattes rouges, crustacé menacé

« Depuis que je suis petit, les étangs sont des lieux singuliers pour moi, qui m’attirent et qui ne m’ont […]

L’étang change dans les Vosges du nord L’étang change dans les Vosges du nord

L’étang change dans les Vosges du nord

Nombreux sont les étangs et plans d’eau qui constellent les plus anciennes cartes des Vosges du Nord. Quel avenir pour […]