Posté le 8 janvier 2021

« Espèces animales en danger » au sein de la Réserve de biosphère transfrontalière

Le projet « Espèces animales en danger au sein de la Réserve de biosphère transfrontalière (RBT) Vosges du Nord – Pfälzerwald » vise à sauvegarder des espèces menacées de la RBT et leurs habitats ainsi qu’à sensibiliser le public pour assurer leur préservation sur le long terme. Ce projet, approuvé par le programme INTERREG « Rhin Supérieur » en juin 2020 doit se dérouler sur une période de 3 ans (de juillet 2020 à juin 2023). Porté par le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, le projet rassemble autour de cette ambition commune 7 partenaires en France et en Allemagne. Des experts des 2 pays mettront en place de manière concertée des actions communes contre la régression inquiétante de ces espèces emblématiques du territoire transfrontalier  Vosges du Nord – Pfälzerwald.

3 groupes d’espèces en danger visés  :

  • Des crustacés, plus précisément l’Ecrevisse des torrents (Austropotamobius torrentium), écrevisse autochtone, rarissime en France, caractéristique des têtes de bassin versant de la RBT

Selon l’UICN France (Union internationale pour la conservation de la nature), l’écrevisse des torrents est menacée d’extinction dans notre Pays. En Allemagne, l’espèce est placée sur la liste rouge et est très menacée. L’objectif du projet est de permettre la réintroduction de l’espèce dans des cours d’eau préservés au sein de la réserve de biosphère transfrontalière. Au cours des prochaines années, différentes actions seront menées à cet effet : la réactualisation des connaissances sur la distribution actuelle de l’espèce, l’identification de sites potentiellement favorables à sa réintroduction, la production de juvéniles en milieu contrôlé et la translocation d’individus adultes. En parallèle, des analyses génétiques seront effectuées afin déterminer si les écrevisses des torrents sont génétiquement similaires du côté français et allemand. Enfin, la recherche et l’identification de pathogènes pouvant menacer la survie des populations de cette écrevisse native seront également effectués.

  • Des papillons, plus particulièrement, les Azurés des paluds et de la Sanguisorbe (Phengaris nausitous et teleius), insectes emblématiques des prairies humides de la RBT

Les populations de ces papillons ont été classées comme quasi menacées et vulnérables, tant en France qu’en Allemagne. Pour faire face à cette problématique, pallier à la faible protection réglementaire ou contractuelle des stations (= zones de présence) connues, un état des lieux des populations, une préservation foncière des sites d’accueil et la restauration de prairies favorables aux Azurés seront réalisés.

  • Des chauves-souris anthropophiles (qui vivent dans les dans les lieux habités par les humains), notamment le Grand Murin (Myotis myotis) et le Murin à oreilles échancrées (Myotis emarginatus).

Il s’agit d’espèces de chauves-souris qui sont, dans notre région, très dépendantes des combles ou greniers d’assez grandes dimensions pour mener à bien la mise-bas et l’élevage des jeunes. Dans le cadre de ce projet, nous avons pour objectif de créer un réseau transfrontalier de bâtiments accueillant pour ces espèces en y réalisant de petits aménagements si nécessaire et de pérenniser cette trame en signant des conventions « Refuge pour les chauves-souris » avec les propriétaires.

Explications en vidéo.

Slide 1
Slide 2
Ecrevisse des torrents
Slide 3
Slide 4
Slide 5
Slide 1
Slide 2
Slide 3
Slide 4
Slide 5

Agenda

Exposition

Exposition de photos de monsieur patrice bucher

23

juillet

Initiation

Semaine des charbonniers

24

juillet

Spectacle

La chanson de walther

25

juillet

Sortie nature

Sortie en barque à fond plat au soleil levant

27

juillet

Contacts

Marie L’HOSPITALIER – Chargée de mission Natura 2000

Pour les Azurés des paluds et de la Sanguisorbe

Loïc DUCHAMP – Conservateur de la réserve naturelle nationale des rochers et tourbières du Pays de Bitche

Pour le Grand Murin

Sébastien MORELLE – Chargé de mission protection de la nature

Pour l’écrevisse des torrents

Antoine SURGET – Chargé de mission projets européens

La charte

Charte du Parc 2013-2025 :

Consulter

A voir aussi...

Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières

Un observatoire pour améliorer la qualité des eaux de nos rivières

Pas d’écosystème de qualité sans des cours d’eau en bon état ! C’est le constat et l’engagement pris par l’Europe en […]

Un projet transfrontalier pour la sauvegarde et la réintroduction des écrevisses des torrents Un projet transfrontalier pour la sauvegarde et la réintroduction des écrevisses des torrents

Un projet transfrontalier pour la sauvegarde et la réintroduction des écrevisses des torrents

Le projet Interreg « Espèces animales en danger » (EAD), œuvre pour la sauvegarde des espèces menacées de la réserve de biosphère […]

Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette

Le paysage a du goût, de la friche à l’assiette

Dans le Parc naturel régional des Vosges du nord, ce sont les Highland cattle qui défrichent, pas les machines ! […]

Un voyage d’étude autour de la restauration prairiale Un voyage d’étude autour de la restauration prairiale

Un voyage d’étude autour de la restauration prairiale

Après 2 reports successifs, le Parc naturel régional des Vosges du Nord et ses partenaires reprogramment le voyage d’études sur […]